Cucina

Après avoir adapté et mis-en-scène le roman “La Passion selon Juette” de Clara Dupont-Monod – récit du combat féministe d’une adolescente rebelle au Moyen Age- Mylène Richard avait envie de suivre le trajet d’une autre femme qui se présenterait comme un hymne à la vie généreux, truculent et gourmand.

Le roman de Lily Prior offre cette palette de sentiments. En abordant les thèmes de la gastronomie et de l’amour, ce texte propose une véritable célébration de la vie, en plus d’être un chant d’amour pour l’Italie. C’est grâce à son amour pour la nourriture que l’héroïne, Rosa Fiore, garde le cap et finalement s’émancipe en rencontrant l’amour. Un homme, un étranger dit l’Inglese, va percevoir la sensualité endormie chez cette femme – la quarantaine avancée – qui semble avoir renoncé à sa féminité.

Cette aventure nous montre aussi combien le regard bienveillant de l’autre sur nous peut agir comme un révélateur.